Triton's Club
Triton's Club

Initiateur de club

Session Tritons Club

Renseignements  : contacter Daniel au 06.87.29.96.97 ou envoyer mail à l'adresse : initiateur@tritonsclub.com

Dates Sujets Abordés
  Réglementation
  Cursus de formation de l'initiateur FFESSM
  Pédagogie générale
  Le cadre réglementaire
  Pédagogie spécifique : Elaborer un plan de séance dans l'eau
  Environnement et protection du milieu marin
  Contenus de formation des plongeurs au sein de la FFESSM
  Pédagogie spécifique : apporter les connaissances théoriques
  La fonction de directeur de plongée
  Analyse des causes d'echecs
  Pédagogie Organisationnelle
  Filière énergétique
  Remise des livrets pédagogiques

Conditions d’accès

La formation de plongeur initiateur E1 est possible à partir des niveaux II et III FFESSM.

Elle permet d'enseigner dans l'espace proche en milieu artificiel, et sous condition en milieu naturel.

Les prérogatives de l'initiateur E1

  • Surveillance et organisation des séances en bassin, dans l'espace proche (zone des 6 mètres).
  • Responsabilité d'enseignement en bassin, dans l'espace proche (zone des 6 mètres).
    (Directeur de plongée).
  • Encadrement dans l’espace proche.
  • Enseignement du débutant au Plongeur Autonome Niveau II dans l'espace proche (zone des 6 mètres). Si l'enseignement s'effectue en milieu naturel, le directeur de plongée doit être au minimum un moniteur 1er degré (encadrant E3).
  • Participation aux jurys du brevet Niveau I.
  • En milieu artificiel : validation des compétences du Brevet niveau I.
  • Equivalence UC4 du MF1 (E3) (pédagogie pratique sans scaphandre et avec scaphandre en surface). Cette équivalence s’applique également aux Initiateurs ancienne formule.

Conditions de candidature

  • Être titulaire d’une licence F.F.E.S.S.M. en cours de validité.
  • Être âgé de 18 ans révolus à la date d’entrée en formation, stage initial compris.
  • Être titulaire du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II minimum ou d’un titre ou diplôme équivalent.
  • Être titulaire du RIFAP (secourisme) de la FFESSM ou d’un diplôme admis en équivalence.
  • Avoir effectué au minimum 12 plongées en autonomie, désignées comme telles sur le carnet de plongée du candidat ou de la candidate et validées comme telles par un E3 minimum (au sens entendu par le code du sport.) Le fait d'être plongeur Niveau 3 n'exclut en rien la justification de ces 12 plongées signées comme étant réalisées en autonomie.
  • Être présenté par le Président du club d'appartenance.
  • Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la plongée subaquatique de moins d'un an, délivré par un médecin.
  • Avoir effectué dans l’ordre chronologique depuis l’obtention du Brevet de Plongeur autonome Niveau II (ou titre ou diplôme équivalent) :
     
    1. une formation initiale de 12 heures (sur un mois maximum), organisée par un Club ou par un Comité Départemental. Le Responsable est un Moniteur MF2 ou BEES2 licencié à la FFESSM, présent pendant la totalité du stage. Ce Responsable valide la formation initiale sur le livret pédagogique initiateur remis au candidat en fin de formation initiale (le stage initial MF1 validé dispense son bénéficiaire de la formation initiale).
    2. un stage en situation: milieu artificiel et/ou milieu naturel avec formation limitée à l’espace proche. Ce stage a pour objet l’obtention de 3 Groupes de compétences obligatoires : GC1, GC2 et GC3 (un quatrième groupe de compétences désigné par GC4 est optionnel et concerne les plongeurs niveau 4 préparant l’initiateur de club).

 

Le livret de formation précise le nombre minimum de séances permettant de valider chaque groupe de compétences.
Le démarrage du stage en situation n’est possible qu’après validation de la formation initiale. 
Le tuteur de stage est un MF2 ou un BEES 2 licencié, ou bien un MF1 ou un BEES1  licencié, ayant les compétences de tuteur de stage initiateur (TSI).
L’évaluation par le tuteur de stage se fait en contrôle continu, et les séances sont validées sur le livret pédagogique initiateur.
En fin de stage en situation, le tuteur de stage donne un avis favorable ou bien défavorable porté sur le livret pédagogique initiateur.
Seul l’avis favorable permet de se présenter à l’examen ; dans le cas contraire, le tuteur de stage peut proposer au stagiaire une prolongation de son stage en situation.
Ces stages devront être effectués dans un délai de trois ans maximum à partir de la fin de la formation initiale. Le candidat doit se présenter à l’examen avant la fin des trois ans.

 

Le stage Final est organisé au niveau départemental et comporte une épreuve écrite et orale puis une épreuve pratique.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Affiliation FFESSM 27-45-0241 © Triton's Club

Appel

Email